Bienvenue!

Bienvenue sur le site de la Reversal Theory Society !

Bienvenue sur le site web de la Théorie du Renversement, qui est une source d’information pour les chercheurs, les praticiens et les étudiants intéressés par les concepts et les outils de la Théorie du Renversement. Ce site fournit des informations de fond à propos de la théorie du renversement, une bibliographie actualisée, des informations sur la prochaine conférence et les moyens de prendre contact avec d’autres personnes intéressées par la théorie.

Présentation de la théorie

« Le but premier de la théorie du renversement est de montrer que les divers aspects d’un large éventail de types d’expérience et de comportement peuvent être expliqués en référence à certaines paires d’états et de renversements qui surviennent entre eux. » (Apter, 1982).

La théorie du renversement a pris naissance au début des années 1970, créée et développée par K. C. P. Smith et M. J. Apter, afin de pouvoir rendre compte d’observations de renversements d’états psychologiques, émotionnels et motivationnels, en clinique infantile et familiale.

Par la suite, M. J. Apter a développé un système dynamique, basé sur le concept de « renversement » : le basculement entre des états opposés. Des états psychologiques et émotionnels particuliers qui forment des « métamotivations », c’est-à-dire des motivations d’un degré supérieur, qui motivent (sur-déterminent) les motivations de base. Par exemple, on peut manger (motivation de base) en étant sérieux et en poursuivant un but en mangeant, ou bien en étant dans un esprit de recherche du plaisir dans l’instant présent. Ainsi, « sérieux, orienté vers le futur » et « enjoué, orienté sur le présent » sont deux métamotivations possibles (et opposées) pour une seule motivation de base : « manger ».

La théorie s’est structurée autour de quatre domaines d’expérience correspondant chacun à deux styles métamotivationnels opposés.

Four-domains-en-300x122

La théorie a été présentée en public, pour la première fois, lors d’une conférence qui lui était consacrée, à Bristol, en Angleterre, en 1975. Par la suite, en 1983, un groupe de travail international s’est constitué, la Reversal Theory Society, qui se réunit régulièrement et organise une conférence internationale tous les deux ans.

L’intérêt pour la théorie du renversement a généré de nombreux articles scientifiques, des ouvrages, des chapitres d’ouvrages et des mémoires universitaires (des thèses doctorales pour la plupart). Visitez la Bibliographie.

Pour un premier aperçu, visitez A propos de la théorie.